Objets connectés : comment les valoriser?

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

On parle beaucoup des objets connectés, un peu (mais trop peu !) de leur protection, et rarement de leur valorisation financière au même titre qu’il est aujourd’hui possible de valoriser des brevets, des marques, des logiciels, etc.
Alors qu’est-il nécessaire de maîtriser pour favoriser la meilleure valorisation possible des objets connectés?

IoT : un marché en plein essor

Nul n’y aura échappé, la révolution high-tech actuelle n’est plus celle des smartphones mais bien celle des objets connectés que l’on voit fleurir sur la toile, la presse et dans les magasins. Nombreuses sont les entreprises qui cherchent à connecter tout et n’importe quoi, de votre réfrigérateur à votre fourchette en passant par les vêtements, montres, etc.
Ce juteux marché est estimé à plus de 1700 milliards de dollars pour 2020 !
Autant dire que pour se placer sur terrain de jeu, mieux vaut savoir (un peu) ce que l’on fait pour éviter les erreurs de débutants qui raviront les concurrents…

Un objet connecté, c’est quoi?

Un objet connecté est un produit à multiples composantes.  Il se différencie des produits classiques du fait qu’il intègre du service en associant un objet avec un design particulier, mais aussi un logiciel souvent spécifique (qui lui confère son caractère connecté) et des données. Objet commercialisé, il est aussi affublé d’une marque.

Verrouiller sa stratégie d’exploitation

Pour verrouiller sa place sur le marché, il est donc important, outre les recommandations habituelles de qualité de conception, d’adéquation aux besoins du marché et de la performance marketing (ou growth hacking), de protéger son innovation pour en limiter la copie ou contrefaçon.

C’est en effet l’ensemble de ces éléments qui permettra de déterminer au mieux la valeur financière de l’innovation globale qui est proposée.

Ce qui sera alors valorisé financièrement, ce sont les éléments vous différenciant des concurrents et dont on peut prouver la paternité, à savoir :

  1. la marque (ou nom) de l’objet connecté;
  2. le logiciel, l’application, le site Internet (droit d’auteur, voire brevet aux USA) et algorithmes associés (potentiellement brevetables ou gardés secrets)
  3. le design de l’objet (via le dépôt d’un dessin /modèle ou marque tridimensionnelle);
  4. la technologie intégrée à l’objet si celle-ci est innovante (protégeable par secret, brevet)
  5. la base de données (droit d’auteur ou sui generis)
  6. mais aussi garantir (par des actes contractuels) qu’aucun tiers ne revendiquera la paternité de tout ou partie des éléments ci-dessus, notamment si vous avez recours à des formes de sous-traitance ou de partenariats.

Les protections qui auront pu être mises en place en vue d’ériger des barrières à l’entrée de votre marché doivent autant que possible concerner toutes les zones géographiques dans lesquelles vous comptez exploiter votre produit et les services qui y sont associés.

Impact de la valorisation

C’est sur cette base que les données traditionnelles liées au marché et à l’exploitation (modèle d’affaires, notions de coûts et revenus attendus, marché acquis, réseau…) seront traitées pour aboutir à une évaluation objective.

Cette évaluation permettra de crédibiliser vos démarches auprès de futurs partenaires, investisseurs, voire d’afficher un capital qui reflète davantage la valeur de l’entreprise si vous créez par exemple une filiale dédiée à l’exploitation de cet objet connecté et effectuer un apport en nature de cette activité (apport total ou partiel d’actif).
Un capital élevé renforce aussi votre crédibilité sur votre marché et auprès de vos partenaires.
Les fonds propres étant par ailleurs souvent retenus comme plafond pour certaines aides, un capital plus important permet alors d’accéder à des aides plus avantageuses.

La valorisation est donc un acte hautement stratégique qui permet souvent de limiter la dilution des parts des fondateurs en cas d’ouverture du capital.

Pensez-y !

Des questions?

button-7654

Crédit photo : webdesobjets.fr

Autres articles

Newsletter

Nous produisons 5 newsletters par an. Recevez nos publications et actualités sur l’innovation !

100% Privé. Pas de spam.